• Rendez-vous sur Hellocoton !
    Moi et les histoires d'horreur, ou les films d'horreur, ou les séries d'horreur, ou quoi que ce soit d'horreur, ça fait 2, et même 3 voire plus. J'étais accro aux Chair de Poule quand j'étais petite mais c'était il y a longtemps, maintenant, il me faudrait certainement quelqu'un à côté de moi pour toucher à de l'horreur - et aussi qu'il soit 14 heures, une belle journée bien commencée. Je suis une flipette. Pourtant, quand j'ai fait un tour à Gibert Jeune à Saint-Michel et que je suis tombée sur ce livre, j'ai accroché directement - ben oui, cette couverture style catalogue de meubles, ça accrocherait n'importe qui... Je l'ai noté dans mon pense-bête portablesque, Horrorstör de Grady Hendrix, je l'ai acheté sur Amazon et aujourd'hui, je vous en parle - en essayant de ne pas trop spoiler, ce serait dommage.


    Ce qui est intéressant dans ce livre, en premier lieu, c'est tout son côté graphique : la première de couverture est lumineuse et une fois l'histoire terminée, la quatrième de couverture, qui représente la même scène, est fucked-up : les cadres sont de travers, des mains sortent de barreaux... Le livre est très visuel et aide vraiment à ce que le thrill monte petit à petit.


    Un livre d'horreur sur fond de magasin de meubles appelé Orsk et ressemblant à s'y tromper à Ikea - il est fait mention plusieurs fois d'Ikea dans le livre, disant qu'Orsk est un concurrent qui vend des meubles de meilleure qualité. Le mode opératoire du magasin est similaire à Ikea, avec un dédale de rayons dans lequel on se perd, des Outils magiques qui sont les seuls outils à pouvoir monter les meubles Orsk, une "Expo" où des chambres ou des cuisines entières sont montées comme si on était à la maison, un Marché en libre-service, une cafét' et un espace enfants...



    Le concept du livre est innovant et rafraîchissant et l'action se passe quasi uniquement dans le magasin, ce qui fait monter la tension. J'ai lu ce livre en plusieurs fois, et en journée - la nuit, je ne peux juste pas. Au début de chaque chapitre, un nouveau meuble est présenté avec son nom inventé qui fait vraiment penser à Ikea. Au fur et à mesure des chapitres, les meubles se meuvent en des instruments de tortures assez flippants et ce changement que je n'avais pas remarqué au début a distillé un sentiment d'inconfort en moi - en même temps, c'est un peu ce que recherchent les auteurs d'horreur, non ?


    Mes explications ne seront pas à la hauteur pour décrire l'histoire, j'ai donc retrouvé le trailer très bien fait du livre en vidéo :


    J'ai beaucoup aimé ce livre, son concept frais et l'écriture thrilling de l'auteur qui me donnait vraiment les chocottes par moment. Il y a de la recherche dans le roman mais quelque chose me dérangeait - j'ai trouvé que l'auteur n'avait pas assez poussé l'horreur et l'histoire, qui repose un peu trop sur le décor de vie parfaite proposé par l'enseigne Orsk - j'avais l'impression d'une histoire pas assez travaillée, d'un livre pour ados. Et surtout, si j'ai aimé la fin, elle n'était pas assez trash et laissait une impression de "pas fini", c'était assez désagréable. Cependant, puisque j'ai beaucoup aimé l'idée générale d'un tel livre, je l'ai prêté à ma soeur dès que je l'ai fini et si je devais le racheter, je le ferais, mais toujours sur Amazon et pas plein pot (19€). Avez-vous déjà lu ce livre ? Qu'en avez-vous pensé ?
    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Découvrez d'autres choses intéressantes ci-dessous !

    4 commentaires:

    1. C'est marrant, j'ai vu que Podemos avait sorti son programme politique sous forme de catalogue IKEA. J'ai l'impression qu'on va retrouver cette idée (géniale) un peu partout. Ça a l'air très sympa comme bouquin. Même si le genre ne m'attire pas (horreur...) mais peut être sous forme de thriller ou de polar, why not?

      Mika | www.la-french-connection.com

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Hello Mika - tu viens de m'apprendre quelque chose ! Je viens de voir ce fameux programme politique, c'est super intéressant ! :D L'horreur ne m'attire pas tellement non plus et c'était thrilling comme bouquin, et j'avoue que j'aimerais bien voir le concept ailleurs, rien que pour le plaisir ! :D

        Supprimer
    2. Moi non plus je ne suis pas du tout attirée par les livres d'horreur d'habitude, mais le concept de celui-ci me plaît vraiment!
      Merci pour cette découverte!

      RépondreSupprimer
      Réponses
      1. Avec plaisir Cynthia, c'était une belle découverte et j'espère que d'autres auteurs sortiront du lot de cette manière ! :D

        Supprimer