Tissam Est La Hellocoton
Follow
  • ♥ MY CURRENT FAVORITES ♥

    Rendez-vous sur Hellocoton !
    Ecrire sur des choses qui me passionnent s'avère parfois très difficile parce qu'au delà d'un simple classement d'idées à publier, je cherche à être créative pour vous transmettre au mieux ma passion ou mon excitation.
    Je crois bien que chaque article concernant Les animaux fantastiques intégrera une phrase du style : "En tant que Potterhead fini(e) et averti(e), je devais absolument aller voir Les animaux fantastiques". Ne dérogeons donc pas à la règle car moi, Tissam, Potterhead pure et dure, il fallait que j'aille voir en quoi consistait cette préquelle et spin-off d'Harry Potter dont la sortie fait jaser depuis un moment.
    Avant-hier, j'ai donc assisté à la projection de cette toute dernière création de J.K. Rowling et sa première scénarisée pour le cinéma. Je vous le dis si vous ne l'avez toujours pas compris depuis 1998 : cette femme a de l'or dans la pensée.


    Dès la première minute, j'ai été happée dans une histoire qui se veut bien différente d'Harry Potter mais tout aussi vivante, tout ausi chaotique, tout aussi remplie d'aventures. Nous suivons pendant tout le film, presque haletants, un magizoologiste britannique du nom de Norbert Dragonneau (Newt Scamander en VO) qui, à peine débarqué au New York de 1926, est entraîné dans un tourbillon d'aventures et de rencontres inattendues qu'il doit tempérer alors même que quelque chose d'inconnu sème la panique à New York, que Grindelwald, le terrible mage noir se trouve aussi à New York et qu'une société de Non-Maj persécute sans relâche les sorciers... En gros, y a du boulot !



    Je ne m'attendais à rien, vraiment rien de spécial par rapport à ce film - d'ailleurs, je suis bien contente que 4 autres sortent à sa suite, fait confirmé le 14 Octobre 2016 par J.K. Rowling. C'est peut-être le fait que je n'attende rien qui fait que j'ai été époustouflée - ne nous méprenons pas, avec un film de ce style, même en m'attendant à quelque chose, j'aurais été époustouflée de toute manière. Surtout quand on sait que c'est David Yates qui a réalisé le film et que c'et lui qui avait déjà réalisé les quatre derniers Harry Potter... OMG. J.K. Rowling et David Yates qui travaillent de nouveau main dans la main, ça ne pouvait que fonctionner. Sans plus tarder, voyons les 6 raisons qui font que je vous recommande bouillamment ce film...



    6 Raisons d'aller voir Les animaux fantastiques

    1. La B.O. (OMG)
    J'ai halluciné dès la première seconde du film. Vous vous souvenez, quand le logo Warner Bros avance vers nous au début des Harry Potter ? C'était la même chose, comme si c'était un Harry Potter que j'étais allée voir ET, le logo était accompagné des premières notes du fameux Hedwig's Theme... OMG... J'ai littéralement fondu dans mon siège. Et d'ailleurs, j'ai fondu pendant quasiment tout le film car l'une des plus grandes réussites de Fantastic Beasts, c'est vraiment la musique. Toutes les musiques de la BO sont assez proches d'Harry Potter (quelques notes rappellent parfaitement cet univers à chaque fois) mais sont assez différentes pour que nous, viewers, puissions nous dire que c'est un film différent, que ce n'est pas du H.P..

    2. Pour les références à Poudlard... (Double OMG)
    Les références à Hogwarts étaient présentes. On apprend pendant le film que Norbert Dragonneau a été expulsé de Poudlard et qu'un professeur, un certain Albus Dumbledore, s'est fermement opposé à son expulsion. De même, Norbert garde dans sa valise magique remplie de créatures une photo d'une Leta Lestrange, de la famille Lestrange... J'ai aussi adoré entendre parler de Grindelwald qui finalement était plus présent dans les livres que dans les films, et j'ai adoré voir les reliques de la mort (sur un collier qui plairait tellement à ma soeur !)... Et c'est là que tu te mets à cogiter pour te souvenir des liens entre toutes ces choses dans Harry Potter.

    3. Pour les effets spéciaux
    Les effets spéciaux étaient magnifiques et plus d'une fois, j'ai sursauté dans mon siège. Le film était dispo en 3D mais puisque l'effet 3D me bousille tout simplement les yeux, j'ai sagement choisi la version normale du film - qui n'a altéré en rien mes sursauts ;) On reconnaît la patte de Yates et c'est sûr que la qualité de film change entre les premiers Harry Potter et 2016 - c'est juste beau, vivant, ça nous fait rêver.

    4. Pour le casting
    J'ai adoré voir le double rôle Mr. Graves/Grindelwald - grâce à un Revelio, on passe d'un Colin Farrell super classe à un Johnny Depp blond platine aux yeux vairons, et là tu te dis : "Ah ouais... Ils n'ont pas lésiné sur le casting..." et je suis restée bouche bée devant Johnny Depp qui n'est pourtant pas resté si longtemps sur l'écran. L'effet de surprise était total, le casting de choix.

    5. Pour les costumes et les décors
    Le travail sur le décor pour reconstituer le New-York des années 20 est gigantesque et je l'ai apprécié. Reconstituer Macy's comme il l'était il y a un siècle ou presque, créer une boulangerie du siècle dernier, montrer des rues pavées dans New-York et des voitures anciennes... c'est un excellent travail. De même pour les costumes ; on voit les femmes en chapeaux d'antan, les ongles à la mode coupés ronds et au vernis nude, des robes échancrées dans le dos, des bouches nudes ou très rouges... Costumes et maquillage sont des choses qui m'interpellent et j'ai été satisfaite de cette recherche du détail, indispensable pour tout.

    6. Pour les créatures fantastiques !
    Les créatures... Les créatures étaient vraiment bien réalisées, certaines très mignonnes comme le Niffleur qui est attiré par tout ce qui brille et a causé des soucis à Norbert, d'autres énormes mais tout aussi attachantes comme le Démonzémerveilles... J'ai une préférence nette, je l'avoue, pour la minuscule créature appelée le Botruc, créature qui vit dans les arbres pour les protéger (il faut avouer que celle-ci est collée en permanence à Norbert, et qu'elle est super mignonne).
    Moi qui d'habitude m'ennuie très rapidement au cinéma, je suis restée scotchée devant l'écran - un scénario bien mis en scène, des effets spéciaux grandioses, des créatures super mignonnes et du rire... En sortant de la salle de cinéma, j'avais le sentiment d'une bonne chose de faite et je n'avais qu'une hâte - y emmener ma soeur, tout aussi tête de Potter que moi ! Avez-vous été déjà voir Les animaux fantastiques ? En avez-vous envie ?


    En attendant de mes nouvelles prochaines, venez papoter sur Facebook, Twitter et Instagram,
    Tissam.
    Rendez-vous sur Hellocoton !

    0 comments: