• ENGLISH
    The Saharan Palette is the newest member of the Juvia's Place family and my latest purchase, one that has driven me crazy from the moment I saw its unforgettable shimmery shades. Juvia's Place is an independent BoB (Black-Owned Brand) which colors are inspired by African cultures - as a result, we get wow colors and pigments you could see from Mars !
    I bought my own Saharan palette off the French website Ckarlysbeauty ; it was released end of January on the official Juvia's Place website but I didn't want to pay shipping fees to France that are almost as expensive as the actual palette. So I waited till Ckarlysbeauty had it and as soon as I was notified that it was in stock, I snatched one - bam, in my cart, bam, credit card. And so the wait began.

    I've had it since Tuesday and I feel like I can never get tired of it. The palette itself is made of a mix of coral and mint and was inspired by the Fulani culture - the woman printed on the top of the palette represents this culture - since I know nothing about it, I won't say any more.
    All the colors are pretty warm-toned, there are four matte versus eight shimmery/metallic shades, twelve 1.5g eyeshadows which makes it one of Juvia's Place smallest palettes in size as well as quantity. The colors are wonderful and some are so beautiful like Wodaabe, Bororo, Kia and Senegal that there are others I hadn't even noticed before. Blue, pink, red, some browns... You could do something neutral with this but it's clearly no Naked Palette.
    What about the pigmentation ? It's exquisite, I feel like the eyeshadows were made with butter when I swatch them ! There's only the matte shade Jamila that doesn't swatch that well on my hand but worry not !, it's awesome when you work it with a brush. Me being, well, me, I am especially crazy about the shimmery shades that are... just WOW. All of the eyeshadows are opaque, that's brilliant. There is some fallout with the matte shades but I'm used to tapping my brush to remove any excess eyeshadow so I don't really mind.

    As for the staying power... well, I'm in love. Let's meet again on Sunday so I can show you a makeup look I did with this palette ; a cut-crease look. I create my cut-crease looks with foundation or concealer but I don't really trust these as eyeshadow primers. Well. I've worn these eyeshadows with my cut-crease for eight hours straight and I looked like I had just done my makeup. I could have gone on for an even longer time with these on my eyes and it wouldn't have changed a thing - the eyeshadows looked all new, no creasing, no nothing. Even removing them was as easy as 1,2,3 with a wipe.
    In a nutshell... The Saharan Palette is affordable (€29.90 on Ckarlysbeauty // $28 on Juvia's Place), it has an OMG pigmentation, the eyeshadows apply oh so easily and they are more than longlasting... I say this deserves to be in anyone's collection, whether you need a new palette or are just a makeup junkie !

    FRENCH
    Quatrième membre de la famille Juvia's Place, la palette Saharan est mon dernier achat en date et bien celle qui m'a frappée au coeur avec ses irisés inoubliables. Juvia's Place, une marque indépendante comme j'adore en dénicher, une de ces marques BoB (Black-Owned Brands) qui mettent à l'honneur les cultures africaines à travers des couleurs et pigmentations visibles depuis Mars - pour mon plus grand bonheur !
    J'ai acheté mon exemplaire de la Saharan sur le site du retailer français Ckarlysbeauty ; elle est sortie fin Janvier sur le site officiel Juvia's Place mais les frais de port aussi onéreux que la palette avec un risque de frais de douane supplémentaires... Thanks but no thanks. J'ai donc du attendre l'approvisionnement de Ckarlysbeauty mais dès que j'ai eu la notification de stock par email fin Février, j'ai sauté sur la palette et après de longues minutes stressantes de saturation du site pour une raison que je ne m'explique pas - bam, dans mon panier, bam, payée. Et attendue sur le pied de guerre.

    Depuis mardi, je l'ai entre les mains et je ne m'en lasse pas. En ce qui concerne la palette elle-même, c'est une beauté qui sort de l'ordinaire, c'est du coloré comme j'aime, mélange de corail et de mint détonant. Comme chacune des palettes Juvia's Place, la Saharan a été inspirée par une culture d'Afrique, ici, c'est de la culture Peul/Fulani qu'il s'agit et qui est représentée par la femme sur le dessus et à l'intérieur de la palette - n'y connaissant rien, je ne m'avance pas plus.
    Les couleurs sont assorties, chaleureuses, quatre mats contre huit irisés/métalliques, douze fards de 1,5g ce qui en fait l'une des plus petites palettes Juvia's Place en termes de quantité mais aussi de taille. Les couleurs sont magnifiques, certaines volent plus la vedette comme Wodaabe, Bororo, Kia et Senegal - mes favorites, ce qui fait que je n'avais même pas remarqué certaines couleurs avant d'avoir la palette entre les mains. Du bleu, du rose, du rouge, quelques marrons... Il y aurait moyen de faire dans un peu de neutre mais on n'est clairement pas dans de la Naked.
    Côté pigmentation ? Un délice, une pigmentation extrême, une impression que les fards sont faits avec du beurre tellement ils glissent sur le doigt quand je les swatche ! Seul le fard mat Jamila fait la boude quand il s'agit de swatch sur la main mais pas d'inquiétude !, prélevé au pinceau, c'est une merveille de pigmentation. Fidèle à moi-même, je suis particulièrement fada des irisés qui envoient du lourd. Tous les fards sont bien opaques, c'est juste excellent. Les mats font quelques chutes mais puisque j'ai pris l'habitude de tapoter mon pinceau avant d'appliquer mes fards et surtout, de faire mon teint après mes yeux, ça ne me pose pas de problème.

    En ce qui concerne la tenue, c'est là que je suis en amour. On se retrouvera dimanche pour un look créé avec cette palette ; je peux d'ores et déjà vous dire que c'est un cut-crease. Mais les cut-crease, je les fais avec du fond de teint ou bien de l'anti-cernes et je n'ai jamais vraiment confiance quand je les utilise comme base à paupières. Eh bien... J'ai porté les fards en cut-crease pendant huit heures sur du fond de teint, puis il a fallu que je me démaquille pour aller dormir... On aurait dit que je venais juste de me maquiller. J'aurais pu continuer encore quelques heures avec mes couleurs sur les mirettes, que ça n'aurait rien changé - les fards avaient l'air tout frais, tout beaux, tout propres. Même pour le démaquillage, c'était d'une facilité déconcertante avec une lingette.
    Pour résumer... Un prix très accessible (29.90€ sur Ckarlysbeauty // 28$ sur Juvia's Place), une pigmentation OMG, une application des plus faciles, une tenue à toute épreuve... Je dirais que ça mérite bien d'y jeter un coup d'oeil, que vous ayez besoin d'une nouvelle palette ou bien que vous soyez juste atteinte d'une collectionnite aiguë !

    0 commentaires: